Quel capital social choisir entre le capital fixe ou variable lors de la création de sa société ?

Le dépôt de capital est indispensable lors de la création d’une société de capitaux, si vous souhaitez obtenir l’immatriculation de votre société. En effet, lors de la création de votre entreprise, vous allez devoir décider quelle somme, avec vos associés si vous en avez, apporter au capital de votre société.

Tarif

100€ prélevés en fin de procédure, sur le montant du capital social libéré sur le compte

Comment ça fonctionne ?

  1. Vous procédez à l'ouverture d'un compte pro Anytime en suivant la procédure "Je n'ai pas encore créé ma société"
  2. Un conseiller prend contact avec vous pour vous expliquer les différentes étapes à suivre
  3. Vous déclarez les associés et téléchargez les justificatifs nécessaires
  4. Chaque associé procède au versement du capital sur l'IBAN que nous vous aurons préalablement transmis
  5. Les vérifications légales sont effectuées par nos partenaires
  6. Vous recevez l'attestation de dépôt de fonds signé dans les 72H, après réception des fonds.
  7. Muni de votre attestation de dépôt de capital, vous pouvez vous rendre au Greffe pour obtenir votre Kbis


Faut-il choisir un capital fixe ou un capital variable ? Quels sont leurs avantages et leurs inconvénients ? Petit guide pour faire le choix le plus judicieux selon vos ressources et votre activité.


Le capital social, qu'est-ce que c'est ?

Le capital social est une somme versée pour le compte d’une société par les associés créateurs. Le capital social est divisé en titres, répartis entre les associés et les actionnaires. Celui-ci est destiné à financer les investissements de départ de l’entreprise et à assurer sa santé financière. Cette somme sert également à présenter des garanties à vos créanciers, fournisseurs et partenaires potentiels en termes de solvabilité. Ces fonds peuvent prendre la forme d’apports numéraires, en nature ou en industrie.

Pour résumer, le capital social a trois fonctions principales :

  • Financer vos premiers investissements
  • Donner un aperçu de la solidité financière de votre société
  • Définir les parts sociales de chaque associé


N'hésitez pas à parcourir notre article sur le dépôt de capital pour connaître en détail toutes les démarches nécessaires et l’accompagnement spécialisé qu’Anytime vous propose pour votre création de société.


Quel est le capital minimum pour la création d’une société ?

En principe, il n’y a aucune limitation. Une exception pour les SA dont le capital social doit être de 37 000€ minimum. Pour toutes les autres sociétés (SAS, SASU, SARL, EURL…), le dépôt minimal est de 1€.

Découvrez toutes les spécificités du montant minimal du capital social.

Notez que chez Anytime, le dépot minimal est de 150€.

Capital fixe et capital variable : définition et fonctionnement

Le capital fixe : l’option la plus fréquemment choisie

Un capital fixe est un capital social dont le montant ne varie pas. Le seul moyen de le modifier est de convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire. Si vous souhaitez modifier votre capital social dans le futur, cela passera donc forcément par une modification des statuts.

Deux grands avantages du capital fixe :

  1. Une stabilité plus grande pour votre entreprise
  2. Les établissements de crédit et les investisseurs considèrent les sociétés avec un capital fixe plus fiables.

Par exemple, si une entreprise pense demander un emprunt à une banque dans le futur pour le développement de son activité, choisir un capital fixe élevé peut être une bonne solution. On prouve ainsi à l’établissement de crédit que l’on a de quoi investir et assurer les fonds de roulement de l’entreprise dès sa création.


Cependant, le capital fixe présente quelques inconvénients

Malgré tous ses avantages, notez que si pour une raison quelconque vous devez modifier dans le futur votre capital social, la démarche est complexe. Vous devez procéder à la modification de vos statuts. Pour cela, de nombreuses formalités sont nécessaires :

  • Convoquer une Assemblée Générale Extraordinaire
  • Préparer son dossier pour modifier son capital
  • Déposer son dossier au Centre de Formalités des Entreprises (CFE)
  • Attendre la modification de l’extrait KBis

C’est également une démarche coûteuse, puisque qu’il faut compter les frais du Greffe du tribunal ainsi que les frais de formalités de publicité dans un journal d’annonces légales. Comptez environ 800€ de frais.

Imaginons que vous ayez démarré votre activité avec un capital social peu élevé. Le jour où vous serez à la recherche d’investisseurs, ou si vous souhaitez intégrer de nouveaux associés, vous devrez donc vous acquitter d’une démarche longue et coûteuse. C’est ici que le capital variable peut s’avérer intéressant.


Le capital variable : une alternative intéressante pour sa société

Le capital variable offre une plus grande souplesse quant à la modification du capital social. En effet, vous n’avez pas besoin de modifier vos statuts grâce à la clause de variabilité du capital social.

Quels sont les avantages du capital variable ?

1. Modification de son capital social sans aucunes démarches

Vous avez la possibilité de varier votre capital social sans avoir à convoquer une assemblée générale extraordinaire. Oubliez également le formulaire de dépôt et les formalités de publicité liées à la modification du capital social ! Plus de démarches longues et contraignantes, un gain de temps non négligeable.

2. Développez votre société progressivement

Quand la société évolue, vous pouvez augmenter comme vous le souhaitez votre capital social. Ainsi, quand vous vous mettrez à la recherche d’investisseurs, vous aurez simplement à augmenter votre capital social.

3. Entrée et sortie simplifiées des associés

Vous pouvez très facilement accepter de nouveaux associés. L’inverse est également possible : sans modifier vos statuts, vous pouvez faire sortir facilement vos associés, que ce soit un départ volontaire ou forcé. Vous pouvez accepter rapidement de nouveaux investisseurs, si votre activité venait à se développer rapidement.

Clause de variabilité du capital social : explications

Quand une entreprise choisit le capital variable, elle peut modifier sans formalités particulières le montant de son capital social. Il faut cependant inclure cette notion de variabilité dans les statuts. On précise donc :

  • Le capital social souscrit
  • La clause plancher : le capital social minimum
  • La clause plafond : le capital social maximum

Si ces planchers ne sont plus valides, il faudra modifier les statuts de la société en convoquant une Assemblée Générale Extraordinaire.


Anytime vous accompagne dans vos démarches de dépôt de capital

Que vous choisissiez un capital fixe ou variable, nos équipes vous accompagnent dans vos démarches de dépôt de capital. A cette étape clé de la création de votre société, bénéficiez de l’accompagnement de nos experts sur le sujet, par mail et par téléphone.


En savoir plus sur la libération totale et partielle du capital social

Ces fiches pratiques peuvent vous intéresser

Quel capital social choisir entre le capital fixe ou variable lors de la création de sa société ?

Découvrez les avantages et les inconvénients de choisir entre un capital fixe ou variable lors de votre dépôt de capital.

Comment bien définir le montant du capital social de sa société ?

Le dépôt de capital social est une étape incontournable lors de la création d'entreprise. Comment bien choisir ce montant ?

Rémunération : comment se verser un SMIC pour le dirigeant d'une SARL?

Charges sociales, dividendes, régime fiscal… Que faut-il prendre en compte dans le cadre de la rémunération du dirigeant de SARL...

Capital social : comment évaluer la valeur des parts sociales d'une SARL ?

Lorsqu'un associé de SARL décide de se retirer, il doit vendre ses parts sociales. La cession de parts nécessite d'évaluer...

Capital social minimum pour obtenir une attestation de dépot de capital

Quel est le montant minimum du capital social nécessaire pour obtenir une attestation de dépot de capital et créer une...

Est-il possible de racheter ses propres parts à l'aide d'une holding ?

Racheter ses propres parts est une opération qui peut s’envisager pour tirer profit de son outil de travail tout en...

L’ouverture d’un compte professionnel pour une SASU ou une EURL dans une néobanque

Pour créer une EURL ou une SASU, vous devez ouvrir un compte bancaire professionnel. Comment procéder ? L’équipe d’Anytime vous...

Faut-il choisir la libération partielle ou totale pour son dépôt de capital lors de la procédure de libération du capital social de sa société ?

Anytime vous accompagne pour votre dépôt de capital. Nous vous présentons une fiche pratique sur les modalités concernant la libération...

Startup : comment choisir entre néobanque et banque pro ?

Vous êtes un entrepreneur en train de monter une startup. Anytime vous aide à faire le choix entre une banque...

Tout savoir sur la SARL : définition, caractéristiques et démarches

La SARL est la forme de société la plus souvent choisie pour sa souplesse et sa facilité. De nombreuses règles...