Logo Anytime

Obtenir un n°SIREN pour devenir livreur Uber eats

Qu’il s’agisse d’un travail à temps plein ou d’un job d’appoint, le métier de coursier indépendant connaît un essor important depuis quelques années, principalement dans les grandes villes. Ce développement est dû à l’émergence de plateformes de livraison de repas telles que Uber eats. Devenir livreur indépendant est assez simple. Mais un tel statut nécessite de réaliser certaines démarches, notamment pour obtenir un n°SIREN. Voici comment procéder pour lancer votre nouvelle activité.

Devenir coursier motorisé ou à vélo

Si vous choisissez d’être livreur à scooter, vous devez répondre aux obligations qui s’imposent aux transporteurs en véhicules motorisés.

Pour pouvoir exercer votre nouvelle activité, vous devez donc vous inscrire au Registre National des Transporteurs. Pour cela, il est nécessaire de remplir les conditions suivantes :

  • vous devez obtenir un justificatif de capacité professionnelle, délivré après une formation de 10 jours dans un centre agréé. La formation est axée sur la conduite, la sécurité, la connaissance du secteur de livraison et les logiques de déplacement.
  • vous devez disposer d’une capacité financière de 900 € par véhicule utilisé au titre de votre activité.

Avant de procéder à votre inscription au Registre National des Transporteurs, l’administration s’assurera de votre honorabilité professionnelle par la vérification du bulletin n°2 de votre casier judiciaire.

Si en revanche vous décidez d’être coursier à vélo, vous êtes dispensé d’effectuer ces démarches.

Quel statut choisir pour être coursier Uber eats ?

Pour exercer votre activité de livreur indépendant avec Uber eats, vous aurez besoin d’un numéro SIREN. Le statut privilégié par la plateforme est la micro-entreprise. Simple à mettre en place, il est idéal pour une activité secondaire ou pour tester un projet.

Les points clés du métier de coursier indépendant en micro-entreprise :

  • le CFE compétent est la CCI (Chambre de Commerce et de l’Industrie)
  • le code APE est 5320Z – Autres activités de poste et de courrier
  • le type d’activité est une prestation de service commercial
  • le plafond de chiffre d’affaires est de 70 000 €
  • le taux de cotisations sociales est de 22 %

Conditions générales du statut micro-entrepreneur

Qui peut devenir micro-entrepreneur ?

Cumulable avec un statut d’étudiant, de salarié et même de retraité, le statut de micro-entreprise est accessible à de nombreux profils.

Néanmoins, si vous êtes déjà chef d’entreprise affilié au RSI ou gérant majoritaire d’une SARL ou d’une EURL, vous ne pourrez créer de micro-entreprise. D’autre part, il est impossible de fonder plusieurs micro-entreprises. Ainsi, si vous possédez déjà une micro-entreprise pour une autre activité professionnelle, vous ne pourrez pas en créer une seconde pour votre activité de coursier Uber eats. En revanche, vous pouvez modifier votre entreprise existante pour ajouter votre nouvelle activité.

Qu’implique ce statut ?

Comptabilité et déclarations

Le principal avantage de la micro-entreprise, c’est sa simplicité de fonctionnement. En effet, le micro-entrepreneur est exonéré de TVA et n’a pas besoin de tenir une comptabilité détaillée. Il lui suffit simplement de tenir un suivi de ses recettes et dépenses et de conserver ses factures et justificatifs.

Il doit également déclarer chaque mois ou chaque trimestre son chiffre d’affaires, même si celui-ci est nul. À noter que depuis le 1er janvier 2018, le plafond de chiffre d’affaires diffère de celui de la franchise de TVA. Le chiffre d’affaires est limité à 70 000 € alors que le plafond d’exonération de TVA est fixé à 33 200 €. Ainsi, à partir de 33 201 € de chiffre d’affaires annuel (soit une moyenne de 2 766 € par mois), le micro-entrepreneur doit facturer et déclarer la TVA. Celle-ci est de 20 % pour le métier de livreur de repas.

Fiscalité du micro-entrepreneur

Le livreur indépendant en micro-entreprise est imposé sur 50 % de son chiffre d’affaires. L’abattement de 50 % est destiné à couvrir les charges de fonctionnement de l’activité. Pour un coursier à vélo, celui-ci est plus important que le montant réel des frais qu’il a à engager dans le cadre de son activité. À l’inverse, pour un coursier à scooter, l’avantage est moins important en raison des frais d’essence et d’assurance que son véhicule occasionne et du coût de son inscription au Registre National des Transporteurs. Cependant, le régime de la micro-entreprise reste tout de même avantageux.

Ouvrir un compte bancaire dédié

Quel que soit votre statut juridique, il est obligatoire d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité. En micro-entreprise, vous avez la possibilité de choisir entre un compte personnel ou un compte professionnel. Le compte professionnel, par nature, correspondra sans doute mieux à vos attentes. Dans le cadre d’une activité de livreur Uber eats, la rémunération étant réalisée essentiellement par virement, un compte dans une néobanque telle qu’Anytime est une solution à la fois adaptée et peu coûteuse.

Assurances

Aller chercher la commande, la livrer au client, retourner chercher une autre commande, etc. Certains jours, le rythme d’un coursier Uber eats est effréné. Entre suivre un GPS et la nécessité de faire vite au plus vite, un accident est vite arrivé. C’est pourquoi il est fortement conseillé de souscrire une assurance responsabilité civile professionnelle. En principe, en tant que travailleur indépendant c’est à vous de la prendre en charge. Mais Uber eats a mis en place un partenariat avec Axa afin de couvrir tous ses coursiers.

Si vous êtes coursier à scooter, la RC Circulation (Responsabilité Civile Circulation) est également indispensable. Elle prend en charge les dommages causés sur un client ou un tiers impliquant votre scooter.

Comment créer une micro-entreprise et obtenir un n°SIREN ?

Opter pour le statut de micro-entreprise permet de bénéficier de formalités de création d’entreprise très simples. Vous pouvez en effet procéder à votre inscription en tant que micro-entrepreneur en ligne ou par courrier. Il vous suffit de remplir un formulaire de déclaration de début d’activité et de le renvoyer à la CCI (Chambre du Commerce et de l’Industrie), accompagné des pièces justificatives nécessaires.

Vous recevrez ensuite un numéro de SIREN. Il est la preuve que votre entreprise est bien immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés. Après cela, vous pouvez vous inscrire sur Uber eats pour assister à une session d’information. À la suite d’une brève présentation de la société et du partenariat, vous serez invité à suivre un livreur pour une livraison et à en réaliser une sous sa supervision. Si vous réussissez ce test, vous pourrez finaliser l’inscription et envoyer les documents nécessaires pour débuter votre activité.

Grâce au statut de micro-entreprise, il est très simple et rapide de se lancer dans une activité complémentaire. L’inscription en tant que micro-entrepreneur ne demande que quelques minutes et permet d’obtenir rapidement un n°SIREN pour commencer comme livreur Uber eats. Anytime propose un compte professionnel dont les services seront parfaitement adaptés à votre activité.