Logo Anytime

La licorne Brex fait grimper sa valorisation à 2,6 milliards de dollars


La Fintech américaine qui propose une carte de crédit à destination des startups et des PME, vient de boucler une levée de fonds de 100 millions de dollars. Sa valorisation atteint désormais 2,6 milliards de dollars.



Après avoir conclu une levée de fonds en Série C, menée par DST Global et Greenoaks Capital en octobre 2018, qui lui a permis d’obtenir le statut de licorne, Brex revient dans l’actualité avec un nouveau tour de table de 100 millions de dollars, conclu sous forme de dette, auprès de la Barclays Investment Bank. Ces fonds devraient permettre à la jeune pousse de cibler les grandes entreprises.




Aider les entreprises ignorées par les institutions financières



Créée en mars 2017 par Henrique Dubugras et Pedro Franceschi, Brex s’impose comme une alternative intéressante pour les entreprises de forte croissance qui ne parviennent pas à passer les filtres habituels des établissements bancaires, notamment lorsqu’elles souhaitent obtenir une carte de crédit professionnelle. En effet, les fondateurs et dirigeants, dans l’impossibilité de fournir des bilans comptables probants, se voient souvent réclamer des garanties personnelles qu’ils ne peuvent pas apporter compte tenu de l’irrégularité de leurs revenus.




Une carte de crédit professionnelle pour les startups et PME



Pour remédier à ce dilemme, Brex a lancé en juin 2018 une carte de crédit professionnelle à destination des startups et des PME. Les décisions d’attribution de cette carte reposent essentiellement sur la capacité de l’entreprise à lever des fonds, la réputation et la qualité des investisseurs impliqués dans l’opération. Lorsque le candidat au financement répond à ces critères, il reçoit une réponse en quelques minutes seulement.



Le succès de Brex ne s’explique pas uniquement par sa carte spécialement conçue pour les startups et PME délaissées par les banques traditionnelles. Pour répondre davantage aux besoins de ses clients, la Fintech a mis en place une fonction de rapprochement automatique des dépenses. Il s’agit d’offrir aux entreprises une vision consolidée de leurs frais.



Le succès de Brex ne s’explique pas uniquement par sa carte spécialement conçue pour les startups et PME délaissées par les banques traditionnelles. Pour répondre davantage aux besoins de ses clients, la Fintech a mis en place une fonction de rapprochement automatique des dépenses. Il s’agit d’offrir aux entreprises une vision consolidée de leurs frais.




Brex étend son champ d’action



Alors que lors de sa création, Brex ciblait les sociétés technologiques, elle permet désormais aux marques en ligne et aux retailers de « contourner les problèmes des systèmes bancaires traditionnels ». Les détenteurs de la carte de crédit professionnelle Brex peuvent notamment bénéficier d’une marge de crédit ouverte avec des prêts sans intérêt et des modalités de paiement de 60 jours.



Grâce à sa dernière levée de fonds de 100 millions d’euros, Brex entend soutenir sa croissance à l’international et faire concurrence aux acteurs bancaires traditionnels tels que Citibank, American Express, Capital One ou encore Wells Fargo. La Fintech pourrait proposer d’autres produits financiers qui restent encore inaccessibles aux startups et aux PME. Effectivement, le marché ciblé par Brex est encore très ouvert.




Ces articles pourraient également vous intéresser :

 
Visa et Natixis Payments présentent Xpollens
Visa et Natixis ont présenté leur plateforme intégrant des solutions de paiement innovantes pour les Fintech : la solution Xp...
Les Fintech françaises ont levé 354 millions d'euros en 6 mois
Au cours du 1er semestre 2019, les startups de la finance françaises ont levé 354 millions d'euros à travers 39 opérations, c...
BNP Paribas : des initiatives digitales pour mieux répondre aux attentes des clients
Peu de temps après la présentation officielle de Libra, la crypto-monnaie qui sera lancée par Facebook en 2020, et à l’heure ...
Hello Bank ! vise à devenir rentable à l’horizon 2022
La banque mobile de BNP Paribas va élargir son panel d’offres dans les prochains mois afin de devenir rentable. En effet, dep...
Arkéa et Max personnalisent l’expérience client en s’appuyant sur le cloud
Max, une application 100 % mobile lancée par le groupe Arkéa en 2018, sera bientôt dotée de nouvelles fonctionnalités réponda...
Le Crédit Agricole va tester la carte bancaire biométrique pendant 6 mois
Le Crédit Agricole est la deuxième banque française à se lancer dans l’expérimentation d’une carte bancaire biométrique intég...
Nickel lance sa campagne pour lutter contre la désertification bancaire
La néobanque Nickel a lancé le 18 juin dernier sa campagne pour lutter contre les déserts bancaires. La filiale de BNP Pariba...
Épargne : les autorités signalent une hausse significative des arnaques en ligne
Selon le dernier rapport annuel de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et de l’Autorité de contrôle prudentiel et de réso...
PayFit lève 70 millions d’euros pour accélérer son développement en Europe
PayFit a annoncé le 17 juin dernier sa troisième levée de fonds d’un montant de 70 millions d’euros auprès de ses actionnaire...
Expérience client : BNP Paribas s’inspire des géants du web
BNP Paribas multiplie les projets innovants pour parvenir à une qualité d’expérience client à la hauteur de celle des GAFA. P...
Paytweak lance une nouvelle solution de paiement dématérialisée
Basée en Normandie et à Paris, la startup Paytweak a développé une nouvelle solution de paiement dématérialisée à destination...
Les banques prennent le chemin de l’Open Banking
La transformation du secteur bancaire se poursuit. Ouverture des données bancaires, finance instantanée ou invisible, consoli...
Millennials : quelle perception ont-ils de la banque en 2019 ?
Les candidats ciblant cette clientèle stratégique sont nombreux : banques en ligne, banques traditionnelles, néobanques... Ce...
52 % des Français jugent leurs relevés de compte peu lisibles
Les épargnants consultent de plus en plus souvent leurs relevés de compte depuis leur mobile. Toutefois, les libellés impréci...
 

Ces articles traitent du même sujet :

 
Le Crédit Agricole va tester la carte bancaire biométrique pendant 6 mois
Le Crédit Agricole est la deuxième banque française à se lancer dans l’expérimentation d’une carte bancaire biométrique intég...