Logo Anytime

Épargne : les autorités signalent une hausse significative des arnaques en ligne


Selon le dernier rapport annuel de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR), les escroqueries en ligne sont de plus en plus fréquentes, notamment dans les domaines de l’assurance-vie et des crypto-actifs.



Relevant une hausse significative des arnaques sur Internet, les autorités ont ajouté 150 noms à leurs listes noires qui recensent les sites ou entités non autorisés. Une cinquième liste dédiée aux produits dérivés sur les crypto-actifs a été créée sur laquelle figurent déjà 77 sites.




Des arnaques sur les crypto-actifs



Dans leur rapport 2018, l’AMF et l’ACPR mettent en garde les utilisateurs contre l’augmentation des arnaques sur Internet, principalement dans le domaine des crypto-actifs. En effet, après le Forex, les terres rares et les diamants, les escrocs ciblent les investissements dans le Bitcoin et les autres crypto-monnaies. Pour cela, ils n’hésitent pas à créer de fausses plateformes en usurpant l’identité d’acteurs de renom. Attirés par les rendements proposés, de nombreux investisseurs tombent dans le piège perdant alors toutes leurs économies. L’année dernière, les autorités ont enregistré 55 millions d’euros de pertes déclarées.



Fin mai 2019, le site ABEIS (Assurance banque épargne info service) comptait 750 noms de sites frauduleux, dont 200 liés aux crypto-actifs.




Des publicités mensongères concernant l’assurance-vie



L’AMF et l’ACPR alertent également sur la hausse des publicités trompeuses dans le domaine de l’assurance-vie. La chute des rendements des fonds en euros amène logiquement les distributeurs à mettre en avant leurs contrats en unités de compte. Toutefois, les épargnants ne sont pas suffisamment informés des risques de perte en capital, une mention qui figure souvent en note de bas de page. Ce manque d’informations concerne surtout les fonds ISR (Investissement Socialement Responsable) où l’impact sociétal est davantage présenté.




Des conseils inadaptés aux besoins des épargnants



L’auto-évaluation des connaissances financières par le client fait aussi partie des pratiques condamnées par le gendarme financier et celui de l’assurance. En effet, les autorités dénoncent les QCM à compléter sur les sites des banques visant à déterminer le profil de l’investisseur. Ces acteurs doivent s’assurer que leur client est en mesure de supporter d’éventuelles pertes au regard de sa situation financière. Dans leur rapport, l’AMF et l’ACPR estiment enfin que les conseillers manquent à leur devoir de conseil et de compréhension des objectifs du client en l’incitant à souscrire des produits à horizon de détention de 3-5 ans.




Un guichet unique pour les consommateurs de produits financiers et assurantiels



Les deux autorités ont annoncé qu’elles lanceraient cette année un groupe de travail avec les acteurs du secteur financier pour étudier leurs pratiques commerciales envers les personnes âgées vulnérables dont l’épargne est généralement plus conséquente. Ces personnes particulièrement ciblées par le démarchage téléphonique doivent faire l’objet d’un suivi adapté.



Pour aider les consommateurs à y voir plus clair parmi les nombreux produits financiers et assurantiels proposés sur le marché, l’AMF et l’ACPR ont créé un guichet unique. On y trouve la liste noire des acteurs non autorisés mais également des informations pratiques et des conseils. Les utilisateurs peuvent poser leurs questions en ligne par l’intermédiaire de la plateforme téléphonique. Plus de 750 000 visiteurs l’ont consultée en 2018.




Ces articles pourraient également vous intéresser :

 
Visa et Natixis Payments présentent Xpollens
Visa et Natixis ont présenté leur plateforme intégrant des solutions de paiement innovantes pour les Fintech : la solution Xp...
Les Fintech françaises ont levé 354 millions d'euros en 6 mois
Au cours du 1er semestre 2019, les startups de la finance françaises ont levé 354 millions d'euros à travers 39 opérations, c...
BNP Paribas : des initiatives digitales pour mieux répondre aux attentes des clients
Peu de temps après la présentation officielle de Libra, la crypto-monnaie qui sera lancée par Facebook en 2020, et à l’heure ...
Hello Bank ! vise à devenir rentable à l’horizon 2022
La banque mobile de BNP Paribas va élargir son panel d’offres dans les prochains mois afin de devenir rentable. En effet, dep...
Arkéa et Max personnalisent l’expérience client en s’appuyant sur le cloud
Max, une application 100 % mobile lancée par le groupe Arkéa en 2018, sera bientôt dotée de nouvelles fonctionnalités réponda...
Le Crédit Agricole va tester la carte bancaire biométrique pendant 6 mois
Le Crédit Agricole est la deuxième banque française à se lancer dans l’expérimentation d’une carte bancaire biométrique intég...
Nickel lance sa campagne pour lutter contre la désertification bancaire
La néobanque Nickel a lancé le 18 juin dernier sa campagne pour lutter contre les déserts bancaires. La filiale de BNP Pariba...
PayFit lève 70 millions d’euros pour accélérer son développement en Europe
PayFit a annoncé le 17 juin dernier sa troisième levée de fonds d’un montant de 70 millions d’euros auprès de ses actionnaire...
Expérience client : BNP Paribas s’inspire des géants du web
BNP Paribas multiplie les projets innovants pour parvenir à une qualité d’expérience client à la hauteur de celle des GAFA. P...
La licorne Brex fait grimper sa valorisation à 2,6 milliards de dollars
La Fintech américaine qui propose une carte de crédit à destination des startups et des PME, vient de boucler une levée de fo...
Paytweak lance une nouvelle solution de paiement dématérialisée
Basée en Normandie et à Paris, la startup Paytweak a développé une nouvelle solution de paiement dématérialisée à destination...
Les banques prennent le chemin de l’Open Banking
La transformation du secteur bancaire se poursuit. Ouverture des données bancaires, finance instantanée ou invisible, consoli...
Millennials : quelle perception ont-ils de la banque en 2019 ?
Les candidats ciblant cette clientèle stratégique sont nombreux : banques en ligne, banques traditionnelles, néobanques... Ce...
52 % des Français jugent leurs relevés de compte peu lisibles
Les épargnants consultent de plus en plus souvent leurs relevés de compte depuis leur mobile. Toutefois, les libellés impréci...
 

Ces articles traitent du même sujet :

 
Arkéa et Max personnalisent l’expérience client en s’appuyant sur le cloud
Max, une application 100 % mobile lancée par le groupe Arkéa en 2018, sera bientôt dotée de nouvelles fonctionnalités réponda...
Nickel lance sa campagne pour lutter contre la désertification bancaire
La néobanque Nickel a lancé le 18 juin dernier sa campagne pour lutter contre les déserts bancaires. La filiale de BNP Pariba...
52 % des Français jugent leurs relevés de compte peu lisibles
Les épargnants consultent de plus en plus souvent leurs relevés de compte depuis leur mobile. Toutefois, les libellés impréci...