Logo Anytime

Le Crédit Agricole va tester la carte bancaire biométrique pendant 6 mois

Le Crédit Agricole est la deuxième banque française à se lancer dans l’expérimentation d’une carte bancaire biométrique intégrant un capteur d’empreinte digitale.

En juin dernier, le groupe a annoncé vouloir expérimenter sa carte bancaire biométrique auprès de 200 clients pendant 6 mois avant une mise sur le marché prévue en 2020. Zoom sur cette technologie développée en partenariat avec l’allemand G+D.

Une carte bancaire nouvelle génération

La Société Générale a été le premier établissement bancaire français à tester la carte biométrique, équipée de la technologie d’Idemia, en octobre 2018. Toutefois, la phase pilote a pris du retard et l’expérimentation est restée limitée à quelques dizaines de collaborateurs. Pour le moment, la banque rouge et noire n’a toujours pas précisé de date de commercialisation. La carte bancaire expérimentée par le Crédit Agricole ne repose pas sur la même technologie.

Le groupe propose un projet conçu en partenariat avec le néerlandais NXP Semiconductors qui fournit le module électronique et les logiciels intégrés, la société allemande G+D Mobile Security qui conçoit et personnalise les cartes de paiement biométriques, et l’américain MasterCard qui a pour rôle d’apporter les spécifications biométriques et de délivrer les agréments.

Cette carte nouvelle génération intégrant un capteur d’empreinte digitale permet à l’utilisateur d’effectuer tout paiement sans contact sans limite de montant en apposant son doigt sur le capteur de la carte. Pour rappel, les cartes bancaires traditionnelles autorisent leurs détenteurs à utiliser l’option sans contact uniquement pour les paiements dont le montant est inférieur à 30 euros. Les utilisateurs pourront toujours utiliser leur carte comme habituellement avec le Code PIN, notamment pour les retraits d’argent.

Un système de paiement testé auprès de 200 personnes

Le Crédit Agricole voit à travers cette solution un élément de différenciation et de revalorisation sur la question de la sécurité des paiements alors que la carte bancaire traditionnelle se banalise. Pour les établissements bancaires, cette technologie permet de sécuriser davantage les transactions et de réduire la fraude. C’est également un moyen séduire de nouveaux clients. La banque insiste sur le fait que les empreintes des utilisateurs ne seront enregistrées que dans le microcontrôleur situé dans la puce de la carte bancaire.

La carte bancaire biométrique de la banque « verte » sera testée pendant 6 mois auprès de 200 clients volontaires de la Caisse régionale de la Touraine et du Poitou, l’entité enregistrant près de 400 000 comptes chèques.

Une commercialisation prévue au 1er semestre 2020

Trois types de lecteur d’empreinte vont être testés : un lecteur externe se connectant en USB à un ordinateur en agence, un lecteur plastique et une version en carton. La possibilité d’enregistrer son empreinte depuis un smartphone a été écartée par le Crédit Agricole qui estime que les antennes de certains mobiles n’émettent pas suffisamment pour garantir le succès de l’opération.

Après avoir testé la maturité de cette technologie auprès de ses clients, la banque envisage de la commercialiser en France au premier semestre 2020. Le Crédit Agricole avait annoncé son intention de proposer à ses clients des services plus innovants. C’est désormais chose faite !

Ces articles pourraient également vous intéresser :

 

Paytweak lance une nouvelle solution de paiement dématérialisée

Basée en Normandie et à Paris, la startup Paytweak a développé une nouvelle solution de paiement dématérialisée à destination...

52 % des Français jugent leurs relevés de compte peu lisibles

Les épargnants consultent de plus en plus souvent leurs relevés de compte depuis leur mobile. Toutefois, les libellés impréci...

BNP Paribas : des initiatives digitales pour mieux répondre aux attentes des clients

Peu de temps après la présentation officielle de Libra, la crypto-monnaie qui sera lancée par Facebook en 2020, et à l’heure ...

Hello Bank ! vise à devenir rentable à l’horizon 2022

La banque mobile de BNP Paribas va élargir son panel d’offres dans les prochains mois afin de devenir rentable. En effet, dep...

Épargne : les autorités signalent une hausse significative des arnaques en ligne

Selon le dernier rapport annuel de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et de l’Autorité de contrôle prudentiel et de réso...

La licorne Brex fait grimper sa valorisation à 2,6 milliards de dollars

La Fintech américaine qui propose une carte de crédit à destination des startups et des PME, vient de boucler une levée de fo...

PayFit lève 70 millions d’euros pour accélérer son développement en Europe

PayFit a annoncé le 17 juin dernier sa troisième levée de fonds d’un montant de 70 millions d’euros auprès de ses actionnaire...

Les banques prennent le chemin de l’Open Banking

La transformation du secteur bancaire se poursuit. Ouverture des données bancaires, finance instantanée ou invisible, consoli...

Expérience client : BNP Paribas s’inspire des géants du web

BNP Paribas multiplie les projets innovants pour parvenir à une qualité d’expérience client à la hauteur de celle des GAFA. P...

Visa et Natixis Payments présentent Xpollens, une nouvelle offre destinée aux Fintech

Visa et Natixis ont présenté leur plateforme intégrant des solutions de paiement innovantes pour les Fintech : la solution Xp...

Arkéa et Max personnalisent l’expérience client en s’appuyant sur le cloud

Max, une application 100 % mobile lancée par le groupe Arkéa en 2018, sera bientôt dotée de nouvelles fonctionnalités réponda...

Nickel lance sa campagne pour lutter contre la désertification bancaire

La néobanque Nickel a lancé le 18 juin dernier sa campagne pour lutter contre les déserts bancaires. La filiale de BNP Pariba...

Millennials : quelle perception ont-ils de la banque en 2019 ?

Les candidats ciblant cette clientèle stratégique sont nombreux : banques en ligne, banques traditionnelles, néobanques... Ce...

Les Fintech françaises ont levé 354 millions d'euros en 6 mois

Au cours du 1er semestre 2019, les startups de la finance françaises ont levé 354 millions d'euros à travers 39 opérations, c...

Changements de votre épargne en 2020

Découvrez quels sont les changements et modifications concernant les différents produits d’épargne depuis le 1er janvier 2020...

Monabanq propose des prêts immobiliers

Afin de compléter ses offres de prêt, la banque en ligne Monabanq propose désormais des crédits immobiliers. Découvrez les ca...

Ditto au service de votre business et de vos clients

Ditto vient de dévoiler les contours de son offre de « Banking-as-a-Service ». Le but est de permettre aux Fintechs s’adressa...

JPMorgan : des bénéfices en hausse de plus de 20 %

La plus grosse banque cotée au monde a annoncé, début janvier, avoir réalisé des bénéfices nets en hausse de 20 % au dernier ...
 

Ces articles traitent du même sujet :

 

La licorne Brex fait grimper sa valorisation à 2,6 milliards de dollars

La Fintech américaine qui propose une carte de crédit à destination des startups et des PME, vient de boucler une levée de fo...

Ditto au service de votre business et de vos clients

Ditto vient de dévoiler les contours de son offre de « Banking-as-a-Service ». Le but est de permettre aux Fintechs s’adressa...