Logo Anytime
Catégorie
Entreprises

La startup Bleckwen lève 8,8 millions d’euros pour accélérer sa croissance


La société Bleckwen, spécialisée dans la détection et la prévention de la fraude dans les paiements, vient d’annoncer une levée de fonds de 8,8 millions d’euros pour accélérer sa croissance à l’international.



Le coût moyen de la fraude aux moyens de paiement s’élevait à 744 millions d’euros en 2017, selon le dernier rapport publié par la Banque de France. Pour lutter contre ce fléau, certaines banques font appel à la startup Bleckwen.




Une plateforme de détection de fraude basée sur l’Intelligence Artificielle



Bleckwen est née en 2016 au sein d’Ercom, une ETI française spécialisée dans les solutions de cybersécurité pour les gouvernements. La startup a pris son indépendance en janvier 2019 suite au rachat de sa maison-mère par Thalès.



La jeune entreprise propose une solution de détection et de prévention de fraude sur les paiements basée sur l’Intelligence Artificielle. Ces technologies lui permettent d’analyser plusieurs milliards d’opérations de paiement afin de développer des modèles de prédiction, mais aussi de détecter les fraudes en temps réel. Lorsque la solution détecte un évènement inhabituel, le paiement est mis en attente puis étudié en middle office. La banque peut également appeler son client pour confirmer ou non l’opération.



Bleckwen, qui s’adresse tant aux institutions financières qu’aux prestataires de services de paiement, a déjà convaincu plusieurs clients, dont 2 grandes banques françaises. Sa solution est commercialisée via une licence par abonnement dont le montant peut atteindre plusieurs millions d’euros selon le volume d’opérations traité.




Une technologie prête à passer à l’échelle internationale



La Fintech francilienne a récemment annoncé une levée de fonds de 8,8 millions d’euros menée par le fonds Ring Capital, aux côtés de la société de gestion Tempocap, de Bpifrance et Ineo. Les managers de Bleckwen ont également participé à ce tour de table. Ces fonds vont lui permettre d’accélérer sa croissance à l’international, notamment au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas, mais aussi de concevoir de nouveaux produits pour mieux lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme qui représentent chaque année un coût énorme pour les banques. Un rapport publié en octobre dernier par la société Fortytwo Data indique d’ailleurs que 18 des plus grands établissements bancaires européens ont déjà été condamnés pour des infractions relatives à la lutte contre le blanchiment d’argent ces 10 dernières années.



La startup a par ailleurs fait savoir qu’elle comptait recruter des profils produit et des data scientists. Alors qu’elle emploie déjà 35 personnes, Bleckwen devrait donc passer la barre des 50-55 salariés d’ici la fin de l’année 2019.




Bleckwen, élue Fintech de l’Année par l’Association bancaire pour l’euro



3 ans après sa création, Bleckwen a été élue Fintech de l’Année par l’Association bancaire pour l’euro (EBA). La startup espère profiter de cette récompense pour séduire de nouveaux établissements bancaires. En effet, Yannick Martel, responsable des produits, de la stratégie et de la data science chez Bleckwen, rappelle que 4 000 milliards de dollars sont détournés et blanchis chaque année dans le monde via le système financier.




Ces articles pourraient également vous intéresser :

 
L’incubateur Founders Factory ouvre ses portes à Paris
La banque mobile de BNP Paribas va élargir son panel d’offres dans les prochains mois afin de devenir rentable. En effet, dep...