Logo Anytime

Hello Bank ! vise à devenir rentable à l’horizon 2022


La banque mobile de BNP Paribas va élargir son panel d’offres dans les prochains mois afin de devenir rentable. En effet, depuis sa création en 2013, la néobanque ne parvient pas à trouver sa place sur le marché hexagonal.

Dans une interview accordée au journal Les Echos, le dirigeant de la maison mère, Thierry Laborde, souligne la nécessité pour Hello Bank ! de se différencier. L’objectif de la banque en ligne : être rentable en 2022.




La banque mobile de la BNP Paribas fait évoluer son modèle



Alors que certaines banques en ligne comme Boursorama Banque poursuivent sur leur lancée en espérant séduire suffisamment de clients pour atteindre le seuil de rentabilité, d’autres, à l’image d’ING ou de Fortuneo misent davantage sur l’expérience client. Dans une récente interview, Thierry Laborde semble avoir fait le même constat en indiquant que si Nickel est déjà rentable avec 1,3 million de clients tout comme la banque de détail de BNP Paribas, ce n’est pas le cas d’Hello Bank ! qui doit se différencier.

Pour rappel, Hello Bank ! comptait près de 448 000 clients fin mars 2019 en France et 3 millions de clients tous pays confondus. Ses efforts ne lui ont toutefois pas permis de rattraper les leaders du marché que sont Boursorama Banque (1,7 million de clients) et ING (1 million de clients).


De nouvelles offres dédiées aux micro-entrepreneurs



Le changement de modèle annoncé par la filiale de BNP Paribas passe par un recentrage de son offre en direction des travailleurs indépendants. La banque en ligne délaisserait donc la banque de particuliers pour se concentrer sur de nouvelles catégories de clients. Le directeur général adjoint de la maison mère a d’ailleurs fait savoir que ces nouvelles offres personnalisées seront lancées en fin d’année sans être nécessairement soutenues par des primes de bienvenue dans l’objectif de réduire les coûts.




Un robot-investisseur à destination des jeunes épargnants



Autre nouveauté prévue pour cet été : le lancement d’un robot-investisseur baptisé « Hello fins ! ». Il s’agit d’un service de gestion discrétionnaire en ligne simple, performant et transparent. Accessible à partir de 1 000 euros de placements avec des frais à 1 % sur l’ensemble des actifs sous gestion et des performances consultables en ligne, Hello fins propose aux Millennials d’investir à long terme. Concrètement, après avoir complété un questionnaire en ligne et défini son profil d’investisseur, le client signe un mandat de gestion discrétionnaire. Autrement dit, il confie son argent au robot-investisseur et n’a plus qu’à suivre l’évolution de son portefeuille grâce aux outils en ligne mis à disposition, une solution idéale pour les épargnants qui n’ont pas les connaissances suffisantes.



Les clients peuvent se familiariser avec le robot Hello fins en le testant gratuitement, sans investir d’argent, et cela aussi longtemps qu’ils le souhaitent. Ce nouveau service inclut également des fiches produits destinées aux investisseurs débutants.



Reste à savoir si ces projets suffiront pour permettre à Hello Bank ! de devenir rentable à l’horizon 2022 et conquérir plus d’utilisateurs.




Ces articles pourraient également vous intéresser :

 
Visa et Natixis Payments présentent Xpollens
Visa et Natixis ont présenté leur plateforme intégrant des solutions de paiement innovantes pour les Fintech : la solution Xp...
Les Fintech françaises ont levé 354 millions d'euros en 6 mois
Au cours du 1er semestre 2019, les startups de la finance françaises ont levé 354 millions d'euros à travers 39 opérations, c...
BNP Paribas : des initiatives digitales pour mieux répondre aux attentes des clients
Peu de temps après la présentation officielle de Libra, la crypto-monnaie qui sera lancée par Facebook en 2020, et à l’heure ...
Arkéa et Max personnalisent l’expérience client en s’appuyant sur le cloud
Max, une application 100 % mobile lancée par le groupe Arkéa en 2018, sera bientôt dotée de nouvelles fonctionnalités réponda...
Le Crédit Agricole va tester la carte bancaire biométrique pendant 6 mois
Le Crédit Agricole est la deuxième banque française à se lancer dans l’expérimentation d’une carte bancaire biométrique intég...
Nickel lance sa campagne pour lutter contre la désertification bancaire
La néobanque Nickel a lancé le 18 juin dernier sa campagne pour lutter contre les déserts bancaires. La filiale de BNP Pariba...
Épargne : les autorités signalent une hausse significative des arnaques en ligne
Selon le dernier rapport annuel de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et de l’Autorité de contrôle prudentiel et de réso...
PayFit lève 70 millions d’euros pour accélérer son développement en Europe
PayFit a annoncé le 17 juin dernier sa troisième levée de fonds d’un montant de 70 millions d’euros auprès de ses actionnaire...
Expérience client : BNP Paribas s’inspire des géants du web
BNP Paribas multiplie les projets innovants pour parvenir à une qualité d’expérience client à la hauteur de celle des GAFA. P...
La licorne Brex fait grimper sa valorisation à 2,6 milliards de dollars
La Fintech américaine qui propose une carte de crédit à destination des startups et des PME, vient de boucler une levée de fo...
Paytweak lance une nouvelle solution de paiement dématérialisée
Basée en Normandie et à Paris, la startup Paytweak a développé une nouvelle solution de paiement dématérialisée à destination...
Les banques prennent le chemin de l’Open Banking
La transformation du secteur bancaire se poursuit. Ouverture des données bancaires, finance instantanée ou invisible, consoli...
Millennials : quelle perception ont-ils de la banque en 2019 ?
Les candidats ciblant cette clientèle stratégique sont nombreux : banques en ligne, banques traditionnelles, néobanques... Ce...
52 % des Français jugent leurs relevés de compte peu lisibles
Les épargnants consultent de plus en plus souvent leurs relevés de compte depuis leur mobile. Toutefois, les libellés impréci...
 

Ces articles traitent du même sujet :

 
Visa et Natixis Payments présentent Xpollens
Visa et Natixis ont présenté leur plateforme intégrant des solutions de paiement innovantes pour les Fintech : la solution Xp...
PayFit lève 70 millions d’euros pour accélérer son développement en Europe
PayFit a annoncé le 17 juin dernier sa troisième levée de fonds d’un montant de 70 millions d’euros auprès de ses actionnaire...
Expérience client : BNP Paribas s’inspire des géants du web
BNP Paribas multiplie les projets innovants pour parvenir à une qualité d’expérience client à la hauteur de celle des GAFA. P...