Logo Anytime

L’inquiétante explosion des cyberattaques par rançongiciels

Par Anytime, le April 20, 2021-Temps de lecture : 3 minutes

Les cyberattaques par rançongiciels se multiplient en France

En 2020, les cyberattaques par rançongiciels, ces logiciels malveillants visant à extorquer des fonds en échange du déblocage d’un système informatique ou du décryptage de données, ont augmenté de manière considérable. Leur nombre devrait encore doubler en 2021.

Une explosion des cyberattaques par rançongiciels en 2020

En 2020, ces cyberattaques ont donné lieu à 397 saisines au parquet de Paris, soit une augmentation de 543 % par rapport à 2019. Les cyberattaques par rançongiciels pourraient, selon les spécialistes, encore doubler en 2021.

En 2017, le rançongiciel WannaCry a été utilisé pour organiser une cyberattaque mondiale, considérée comme la plus grande cyberattaque par rançongiciel de l’histoire d’Internet. Plus de 300 000 ordinateurs ont été ciblés, à travers plus de 150 pays.

De nombreuses entreprises et administrations ont été touchées, comme Renault, Vodafone, le ministère de l’Intérieur russe, FedEx, 50 hôpitaux du National Health Service, le système de santé publique au Royaume-Uni, ou encore la Deutsche Bahn, l’entreprise ferroviaire publique allemande.

D’après l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), les cyberattaques par rançongiciels sont très rentables pour les pirates, ce qui laisse présager une multiplication de ces attaques dans les prochaines années.

Le cabinet Wavestone et l’Institut Montaigne ont publié une étude révélant qu’il suffisait de 150 000 euros sur 3 mois pour permettre à des pirates de récolter entre 500 000 et 1,5 million de dollars, en attaquant 20 grandes entreprises.

Les pirates n’agissent pas de manière isolée, mais de façon coordonnée au sein de la filière du cybercrime. Plusieurs intermédiaires techniques sont nécessaires pour opérer, et une organisation est mise en place pour blanchir l’argent sale extorqué aux cibles de ces cyberattaques.

Ces demandes de rançon sont d’autant plus nombreuses qu’à l’échelle nationale, les moyens mis à disposition pour lutter contre ces cyberattaques sont limités. Ainsi, on ne compte en France que 10 enquêteurs de police et 3 magistrats spécialisés.

Les assureurs accusés d’encourager ces pratiques

Le 15 avril 2021, Johanna Brousse, la vice-procureur chargée des dossiers de cybersécurité au parquet de Paris, et Guillaume Poupard, le directeur de l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information, ont pointé du doigt les assureurs à l’occasion d’une audition au Sénat.

D’après Johanna Brousse et Guillaume Poupard, les assureurs, pour éviter d’avoir à payer des indemnités liées à la perte des données et au préjudice subi, inciteraient les entreprises ciblées par de telles cyberattaques à verser les sommes demandées aux pirates. Or, répondre à ces demandes de rançon aurait pour effet d’inciter les cybercriminels à multiplier les extorsions.

Cette accusation a fait réagir les assureurs, qui se défendent d’inciter systématiquement au paiement de ces rançons. Pour eux, il s’agit d’une solution de dernier recours, lorsque les données cryptées sont essentielles, voire vitales, pour les entreprises.

Qu’est-ce qu’un rançongiciel ?

Les rançongiciels, ou ransomwares en anglais, sont des logiciels malveillants élaborés pour bloquer l’accès à un système informatique, qu’il s’agisse d’un smartphone ou d’un ordinateur, ou encore pour crypter des données.

Une fois ces cyberattaques menées, les pirates exigent une rançon en échange de la clé de décryptage des données ou du déblocage de l’appareil. Les rançongiciels infectent les ordinateurs et les smartphones en utilisant les mêmes techniques que tous les virus informatiques : ils se dissimulent généralement dans une pièce jointe de mail frauduleux ou dans un lien corrompu.

Une fois la machine infectée, l’utilisateur n’y a plus accès, ou ses données sont rendues illisibles. Il est alors informé du montant réclamé et de la procédure à suivre pour verser les fonds, parfois par simple virement, ou par des systèmes de paiement comme PayPal.

Dans la plupart des cas, une fois l’argent versé, l’appareil est débloqué et les données sont décryptées, même si rien ne garantit que les pirates ne feront pas monter les enchères. Ceux-ci s’attaquent généralement à des entreprises, et les sommes demandées peuvent être colossales.

Ces articles pourraient également vous intéresser :

 

Livret A : une collecte nette haute en juillet

La collecte nette du Livret A a atteint près de 2 milliards d’euros en juillet. Un niveau élevé pour cette période de l’année...

Fonds de solidarité mars 2021 : le formulaire est en ligne

Créé en mars 2020, le fonds de solidarité s’adresse aux entreprises qui sont en mesure de justifier d’une perte de chiffre d’...

La médiation du crédit attentive à la sortie de crise

La médiation du crédit, dispositif public adossé à la Banque de France, s’apprête à traiter un grand nombre de dossiers lors ...

Changer le code APE de son entreprise : comment procéder ?

Chaque activité professionnelle est régie par un code délivré par l’INSEE nommé « code APE ». Comment le modifier ?...

Les fintechs chinoises dans le viseur des régulateurs financiers

Soumises à des contraintes réglementaires de plus en plus nombreuses, les fintechs chinoises n’ont pourtant pas dit leur dern...

PGE : le dispositif est prolongé jusqu’à la fin 2021

Depuis mars 2020, les banques peuvent proposer des prêts garantis par l’État, un dispositif destiné à soutenir la trésorerie ...

Banques françaises : 21 milliards de bénéfices en 2020

En 2020, les grandes banques françaises ont cumulé 21 milliards d’euros de bénéfices sur un total de 23 milliards dans la zon...

Cybersécurité : quelle protection pour les entreprises ?

La pandémie de Covid-19 et l’essor du télétravail augmentent les risques de cyberattaques. Comment les entreprises peuvent-el...

Les aides ont limité l’impact de la crise dans les entreprises

Selon un rapport récent, sans les aides versées par l’État, la crise sanitaire aurait provoqué un doublement du nombre d’entr...

43 banques s’engagent à la neutralité carbone d’ici à 2050

Sous l’égide de l’ONU, 43 banques internationales, notamment européennes et américaines, se sont engagées à la neutralité car...

Paytweak lance une nouvelle solution de paiement dématérialisée

Basée en Normandie et à Paris, la startup Paytweak a développé une nouvelle solution de paiement dématérialisée à destination...

52 % des Français jugent leurs relevés de compte peu lisibles

Les épargnants consultent de plus en plus souvent leurs relevés de compte depuis leur mobile. Toutefois, les libellés impréci...

BNP Paribas : des initiatives digitales pour mieux répondre aux attentes des clients

Peu de temps après la présentation officielle de Libra, la crypto-monnaie qui sera lancée par Facebook en 2020, et à l’heure ...

Hello Bank ! vise à devenir rentable à l’horizon 2022

La banque mobile de BNP Paribas va élargir son panel d’offres dans les prochains mois afin de devenir rentable. En effet, dep...

Épargne : les autorités signalent une hausse significative des arnaques en ligne

Selon le dernier rapport annuel de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et de l’Autorité de contrôle prudentiel et de réso...

La licorne Brex fait grimper sa valorisation à 2,6 milliards de dollars

La Fintech américaine qui propose une carte de crédit à destination des startups et des PME, vient de boucler une levée de fo...

PayFit lève 70 millions d’euros pour accélérer son développement en Europe

PayFit a annoncé le 17 juin dernier sa troisième levée de fonds d’un montant de 70 millions d’euros auprès de ses actionnaire...

Le Crédit Agricole va tester la carte bancaire biométrique pendant 6 mois

Le Crédit Agricole est la deuxième banque française à se lancer dans l’expérimentation d’une carte bancaire biométrique intég...

Les banques prennent le chemin de l’Open Banking

La transformation du secteur bancaire se poursuit. Ouverture des données bancaires, finance instantanée ou invisible, consoli...

Expérience client : BNP Paribas s’inspire des géants du web

BNP Paribas multiplie les projets innovants pour parvenir à une qualité d’expérience client à la hauteur de celle des GAFA. P...

L’incubateur Founders Factory ouvre ses portes à Paris

La banque mobile de BNP Paribas va élargir son panel d’offres dans les prochains mois afin de devenir rentable. En effet, dep...

Visa et Natixis Payments présentent Xpollens, une nouvelle offre destinée aux Fintech

Visa et Natixis ont présenté leur plateforme intégrant des solutions de paiement innovantes pour les Fintech : la solution Xp...

Arkéa et Max personnalisent l’expérience client en s’appuyant sur le cloud

Max, une application 100 % mobile lancée par le groupe Arkéa en 2018, sera bientôt dotée de nouvelles fonctionnalités réponda...

Nickel lance sa campagne pour lutter contre la désertification bancaire

La néobanque Nickel a lancé le 18 juin dernier sa campagne pour lutter contre les déserts bancaires. La filiale de BNP Pariba...

Millennials : quelle perception ont-ils de la banque en 2019 ?

Les candidats ciblant cette clientèle stratégique sont nombreux : banques en ligne, banques traditionnelles, néobanques... Ce...
 

Ces articles traitent du même sujet :

 

Skyrock lance Yax, une solution de paiement en ligne

Skyrock a annoncé le lancement de Yax, une solution de paiement en ligne, en partenariat avec la Fintech Lyf Pay, codétenue p...

Fonds de solidarité mars 2021 : le formulaire est en ligne

Créé en mars 2020, le fonds de solidarité s’adresse aux entreprises qui sont en mesure de justifier d’une perte de chiffre d’...

La médiation du crédit attentive à la sortie de crise

La médiation du crédit, dispositif public adossé à la Banque de France, s’apprête à traiter un grand nombre de dossiers lors ...

Changer le code APE de son entreprise : comment procéder ?

Chaque activité professionnelle est régie par un code délivré par l’INSEE nommé « code APE ». Comment le modifier ?...

Les fintechs chinoises dans le viseur des régulateurs financiers

Soumises à des contraintes réglementaires de plus en plus nombreuses, les fintechs chinoises n’ont pourtant pas dit leur dern...

PGE : le dispositif est prolongé jusqu’à la fin 2021

Depuis mars 2020, les banques peuvent proposer des prêts garantis par l’État, un dispositif destiné à soutenir la trésorerie ...

Banques françaises : 21 milliards de bénéfices en 2020

En 2020, les grandes banques françaises ont cumulé 21 milliards d’euros de bénéfices sur un total de 23 milliards dans la zon...

Cybersécurité : quelle protection pour les entreprises ?

La pandémie de Covid-19 et l’essor du télétravail augmentent les risques de cyberattaques. Comment les entreprises peuvent-el...

Les aides ont limité l’impact de la crise dans les entreprises

Selon un rapport récent, sans les aides versées par l’État, la crise sanitaire aurait provoqué un doublement du nombre d’entr...

43 banques s’engagent à la neutralité carbone d’ici à 2050

Sous l’égide de l’ONU, 43 banques internationales, notamment européennes et américaines, se sont engagées à la neutralité car...

La licorne Brex fait grimper sa valorisation à 2,6 milliards de dollars

La Fintech américaine qui propose une carte de crédit à destination des startups et des PME, vient de boucler une levée de fo...

Le Crédit Agricole va tester la carte bancaire biométrique pendant 6 mois

Le Crédit Agricole est la deuxième banque française à se lancer dans l’expérimentation d’une carte bancaire biométrique intég...

La startup Bleckwen lève 8,8 millions d’euros pour accélérer sa croissance

La société Bleckwen, spécialisée dans la détection et la prévention de la fraude dans les paiements, vient d’annoncer une lev...

Ditto au service de votre business et de vos clients

Ditto vient de dévoiler les contours de son offre de « Banking-as-a-Service ». Le but est de permettre aux Fintechs s’adressa...

Ivalua, la nouvelle licorne française

Ivalua, spécialiste de l’informatisation des achats estime être valorisée à plus d’un milliard de dollars et revendique le ti...

Virgil lève 2,1 millions d'euros pour aider les jeunes à acheter un logement

Pour faire face à l’envolée des prix immobiliers, la startup Virgil propose aux futurs acheteurs un apport en capital en cont...

Ant Financial va investir 1 milliard de dollars dans les startups asiatiques

Le chinois Ant, bras armé financier du géant du e-commerce Alibaba, prévoit d’investir dans les jeunes pousses asiatiques spé...

Santander investit 400 millions d’euros dans Ebury

Santander a investi environ 400 millions d’euros dans Ebury, une Fintech d’origine britannique. Grâce à cette transaction, la...

Lemon Way et HelloAsso lancent une offre commune pour les fédérations sportives

Lemon Way a fait part de son intention de renforcer son partenariat avec HelloAsso afin de lancer une offre conjointe visant ...

La BCE constate un manque de contrôles des risques

La Banque centrale européenne désigne 6 banques européennes qui ne répondent pas favorablement aux exigences en matière de ge...

Bizao souhaite accélérer le paiement mobile en Afrique

Créée en 2017 par Aurélien Duval-Delort, Bizao souhaite accélérer le paiement mobile en Afrique en proposant une plateforme u...

Les démarches fiscales des entreprises simplifiées grâce à la technologie

Il ressort d’une récente étude que la pression fiscale sur les sociétés françaises est restée stable en 2019. Grâce aux avanc...

La BCE s'engage en faveur du climat

La question du dérèglement climatique est l'affaire de tous. C’est pour la Banque Centrale Européenne l’occasion de mettre en...

Dix accélérateurs européens s’associent pour favoriser l'essor des Fintech

Dix accélérateurs européens ont décidé d’unir leurs forces pour favoriser les échanges entre startups et grands groupes et le...

La Bred écope d’une amende pour non-respect de la réglementation Emir

L’AMF, Commission des sanctions de l’Autorité des marchés financiers, a infligé le 27 janvier une amende de 500 000 euros à l...